Marinette Gwen

Les rencontres de quai sont sûrement les plus inattendues.

Au port de Sète depuis quelques semaines, je croise sur le quai une petite blonde la tête dans le moteur d’un camion orange, tatouage polynésien sur Le Bras.

Le lendemain alors qu’elle nettoie son bateau, nous nous donnons rendez vous pour une bière après le boulot.

Très vite on se rends compte que nous venons du même coin, deux Dunkerquoises dans le sud !

C’était peu probable !

C’est l’avant saison, nous bricolons sur nos bateaux respectifs et partageons plusieurs repas ensembles.

Gwen c’est une nana de caractère.

Ses débuts ne la dirigeait pas vers le métier de marin mais à celui de comptable.

A l’époque, elle suit son amoureux qui étudie à Saint Malo, a l’hydro.

Elle le soutient dans ses études, découvre l’univers des marins, leurs métiers, leurs traditions.

Après quelques années de petits jobs et une rupture, Gwen rejoint en 2012 une amie rencontrée à Saint Malo, Clothilde pour un mois à Bonifacio, aux Glenans.

Près d’elle, Gwen découvre la voile et le métier de moniteur de voile, c’est la révélation !

Gwen trace sa route, se forme, passe le capitaine200 et devient marinette.

Au départ elle se dirige vers la pêche et les navires à passagers pensant valider rapidement son diplôme mais la rencontre avec Magic cat et son capitaine Bruno va changer le programme et l’emmener pour un tour du monde pendant deux ans.

En 2017, le décès de son grand père la plonge dans l’histoire familiale et découvre qu’elle vient d’une famille de marin, depuis 12 générations et évidemment, c’est la première femme de la famille.

Notre marinette avait ça dans le sang.

La mer l’a rattrapée.

Son premier souvenir de bateau, un convoyage de rêve.

Les Canaries/Lorient sur une coque démâté, 17 jours au moteur !

Rester féminine, se protéger du soleil et protéger sa chevelure dorée dans cet univers de bonhomme.

Cette Marinette aime la technique, la plurivalence que demande le métier de marin, explorer les différents aspects du métier. Sur un bateau, on ne s’ennuie jamais.

Un métier de passion, malgré quelques inconvénients.

Un métier de solitude, d’isolements, de vieux loup de mer…

Il faut vraiment être passionné pour être marin, pour être marinette.

Aujourd’hui Gwen a de nouveaux projets.

Après 3 ans de service sur le beau Magic cat, elle souhaite retourner à l’école, passer son capitaine 500 prendre le commandement d’un bateau et aussi, prendre un peu de temps pour elle…

1 Comment
  • DEMEILLERS EMMANUEL
    Posted at 04:34h, 04 avril

    • « L’aventure est un état d’esprit. Elle se trouve dans le cœur de l’homme. L’aventure, c’est être capable de refuser son destin, être prêt à partir à tout moment, concevoir encore et toujours de nouveaux projets, ne pas être assis, c’est en un mot vivre sa vie et la construire. » P E Victor

    Belle Histoire de Marin…

    Un Marin quelque part sur l’ocean atlantique

Post A Comment