Aie! Aie! Aie! Mains de Marinette.

Les mains de Marinettes souffrent, beaucoup. A force de tirer sur des bouts, de bricoler, les mains se creusent, se cornent, se dessèchent gravement.

Ça devient une catastrophe.

Sortie du bateau, vous évitez d’attirer l’attention sur elles et quand par malheur on vous le fait remarquer, Marinette rougit, les caches, « oui j’ai un métier manuel mais je mets de la crème tout les soirs pourtant… !»

Mais non, les mains de Marinette, ca fais peur!

En fin de saison, c’est l’enfer, l’eau de mer sur les crevasses, un supplice.

Mon remède magique, celui qui m’a sauvé plus d’une fois:  «Urgo Crevasse », a acheter en pharmacie, à appliquer directement sur la crevasse.

Si elle es profonde, la douleur est atroce mais vous ne le regretterez pas après…

Un petit film transparent, protecteur, accélère la guérison.

Indispensable dans sa pharmacie de bord, il existe aussi pour les pieds !

(Et oui, les crevasses de pieds à force de marcher sur le teck, c’est pas jolie, jolie…)
Et puis tout les soirs, crème hydratante.

Alors chacune à sa crème, sa méthode.

J’ai une préférence pour les crèmes costaudes, même si elle sont un peu grasses, je prends celle pour mains très abîmées et je fais attention à l’odeur, je suis très sensible aux odeurs en bateau!

Et puis on oublie bagues et autres bijoux, vernis à ongle et autre décoration! 

De toute façon, le vernis à ongle laisse des marques sur le gel coat et quand on a des mains toutes cabossé… Beurk! Beurk!
Et toi Marinette? T’as une astuce à nous partagez ?

3 Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.