Marinette MANUE

De pontons en pontons, on croise pas mal de marins, et quelques Marinettes.
Je voulais vous raconter l’histoire de certaines, rencontrées au hasard d’un port, d’une régate, des amis de longue date…
Lors d’une régate classique, j’ai fait la rencontre de Manue.

Manue, c’est un ptit bout de femme avec un grand sourire, une dégaine de marin :

la peau dorée, les cheveux mal coiffés, le couteau à la ceinture.

 

En entamant la conversation, on se rend compte qu’on se connaît de bateaux et d’histoires interposées.

 

Marinette professionnelle pendant plusieurs années, elle rentre des Antilles l’année dernière avec l’idée de faire un petit break et retrouver sa famille, ses amis.

 Elle passe par la Corse voir une amie pour une semaine mais finalement, Manue ne repartira pas de l’île !

 

Pendant plusieurs années, elle fut Marin sur les voiliers classiques puis sur un catamaran de charter avec son ex amoureux.

L’idée de naviguer en solitaire lui trottait dans la tête depuis pas mal de temps, jusqu’à ce qu’elle tombe sous le charme de « SOLITAIRE » !

 

Un WAARSCHIP 730, une construction solide, un bateau réputé marin de 7,30 mètres.

 

Avec un nom comme celui-ci : le coup de foudre !

 

Le bateau était à sec à Port-Saint-Louis-du-Rhône, Manue craque et le ramène à Ajaccio.

Elle prendra le temps par la suite de mener un bon chantier dans son nouveau port d’attache Corse où cette Marinette travaille comme voilière.

Plus l’envie de partir en mer travailler, mais de se construire une petite vie à terre et surtout de s’occuper de son « SOLITAIRE », de naviguer pour elle sur son bateau quand lui en prend l’envie.

 

Et pour cela, la Corse comme port d’attache offre un magnifique terrain de jeux et comme une bonne Marinette, elle n’hésite pas à partir le vendredi soir après le travail, à mettre le cap sur la Sardaigne pour une vraie assiette de pasta italienne et de retourner au travail le lundi matin avec quelques cernes sous les yeux… !

 

La liberté, à l’état brut, celle que nous offrent le bateau, la navigation et celle que parfois on perd quand le bateau est aussi notre travail.

 

Entendre Manue parler de son bateau, c’est du bonheur.

Jamais elle ne s’est posé la question de la difficulté pour une nana toute seule d’avoir son bateau et si elle y arrivera…

 

Aujourd’hui qu’elle vit un de ses rêves, elle ne regrette rien. Bien sûr, il y a quelques petites peurs en manœuvrant solo sous spi, en n’ayant pas de frigo à bord ou quand la météo est mauvaise.

 

Elle choisit d’être au port, la vie au mouillage étant compliquée sans douche à bord et avec un travail à assurer, sans parler des plaisanciers estivaux qui pourraient abîmer son bateau au mouillage.

 

Sur son canot’, elle est plutôt bien équipée, un paddle, une annexe avec un moteur électrique et son nouvel achat qu’elle conseille à tous : un pouf qui se gonfle avec le vent.

Autant dire que ça donne envie quand elle vous raconte ses apéros au mouillage, le pouf à l’avant, toute seule…

 

Mais aussi la vie au port, c’est comme un petit village, avec des voisins de pontons.

À Ajaccio, Manue ne s’est pas retrouvée seule Marinette à bord d’un bateau.

Elles sont quelques-unes à s’y être domiciliées toute l’année.

L’hiver, l’ambiance est un peu triste mais dès que les températures remontent, elles s’organisent des régates féminines dans la baie, des apéros après le travail et se font appeler : 

« les pirates princesses ».

 

Pavillon rose, tête de mort noire, vous ne pouvez pas les louper et très bientôt, je vous parlerai de leurs régates pleines de bonne humeur!

 

Manue, le conseil à toutes les marinettes qui hésitent, qui ont peur…

Il faut foncer, tenter l’aventure.

Ne pas oublier la responsabilité qu’entraîne l’achat d’un bateau, l’entretien, l’attention et pas question de le fermer à clé à flot tout seul pendant 6 mois.

 

Un bateau c’est beaucoup d’amour et quand vous avez le coup de foudre, c’est beau à voir.

 

C’est l’histoire d’une Marinette qui vit sa passion, qui navigue sur son bateau et qui a toujours le sourire aux lèvres.

 

Si vous croisez Manue et son « SOLITAIRE » faites-lui un petit signe et si vous voulez naviguer avec des nanas sympas pour des régates dans le golfe d’Ajaccio, pas besoin d’avoir fait « la coupe », tous les niveaux sont acceptés, tant qu’il y a de la bonne humeur et quelques bières pour le barbeuk !

 

Contactez-les sur Facebook :        Pirates du golfe

5 Comments
  • Fred
    Posted at 16:30h, 20 juin

    Bonjour,
    Merci pour les réponses de Manue, que pour une raison inconnue j’avoue, j’ai vues beaucoup trop tard; mais certaines choses (pas très heureuses) ont fait qu’aujourd’hui je reprends donc contact avec le mail donné espérant qu’il soit valide…
    Fred

  • Emmanuelle BILY
    Posted at 10:04h, 15 janvier

    Heureux propriétaire de Waarschip 730 bonjour !!
    Je serai heureuse d’échanger avec vous sur nos supers petits bateaux !
    Je viens tout juste de refaire mon jeu de voile sur le plancher de la Voilerie SCS où je travaillle, GV + Génois tri-radial magnifique !! Mon ancien jeu de voile est à vendre au cas où cela vous intéresse, voiles en très bon état !
    N’hésitez pas à me contacter, mon adresse mail : emmanuelle.bily123@gmail.com
    Bonne journée et meilleurs vœux pour 2018 !
    Emmanuelle

  • Emmanuelle BILY
    Posted at 15:24h, 01 septembre

    Bonjour l’heureux propriétaire d’un Waarchip 730,
    Vous êtes chanceux !! Je suis justement en train de travailler sur mon nouveau jeu de voile !
    Contactez moi à la Voilerie SCS – Ajaccio ( – http://www.voilerie-scs.com/ – 04 95 10 86 40 ) on pourra discuter de votre bateau et de votre projet !
    A bientôt
    Waarschipement vôtre
    Manue

  • Ju
    Posted at 17:39h, 28 août

    Bonjour et merci de m’écrire et d’avoir lu les marinettes!
    J’espère que vous pourrez prendre contact avec manue, je lui glisserais un petit mot!
    Afin de partager vos conseils et vos expériences!
    D’ailleurs cela serait avec plaisir d’en connaître un peu plus sur vous et l’histoire de votre bateau.
    À très bientôt!
    Marinette Ju

  • Desbouit
    Posted at 16:26h, 28 août

    Bonjour,
    Je tombe sur votre site en cherchant « waarschip 730 spi » en particulier sur la Story de la marinette Manue, qui m’a d’autant plus touché que j’avais des vues sur ce même bateau (un rêve depuis longtemps d’avoir un Waarschip) il y a un peu plus d’un an (j’ai voulu le visiter mais une semaine trop tard …sic ); donc je suis aller dans le Nord en chercher un … que j’ai également depuis l’an dernier (un 730 – le » Woodstock » basé sur La Rochelle)
    Mais si je m’abuse – et c’est là la raison pour laquelle j’écris et c’est assez rare de rencontrer des W730 – il n’était pas monté sur enrouleur … donc les voiles sont neuves (ou refaite… ) et je voulais savoir si vous aviez quelques conseils (également en tant que professionnel) pour ce type de bateau, je voudrais refaire GV et genois…
    En vous remerciant marinette,
    Cordialement,
    F. Desbouit

Post A Comment